Attentat déjoué en France : un troisième homme inculpé en Belgique

Attentat déjoué en France : un troisième homme inculpé en Belgique

La police belge a inculpé, samedi, un homme âgé de 33 ans pour “participation aux activités d’un groupe terroriste” dans le cadre de l’enquête sur un attentat déjoué en France, a annoncé le parquet fédéral belge.

Un ressortissant belge a été inculpé, samedi 2 avril, pour “participation aux activités d’un groupe terroriste” dans le cadre de l’enquête sur l’attentat déjoué en France, a annoncé le parquet fédéral belge.

L’homme, âgé de 33 ans et désigné par les initiales Y. A., a été arrêté jeudi soir et présenté vendredi à un juge. Il s’agit du troisième suspect inculpé en Belgique dans

l’enquête liée à l’arrestation, le 24 mars, du Français Reda Kriket, qui, selon le procureur de Paris François Molins, préparait une action “imminente” et d’une “extrême violence”.

Les deux autres, que le parquet a désignés par leur prénom et l’initiale de leur nom, sont Rabah N. et Abderrahmane A. Ce dernier est Abderrahmane Ameroud, un Algérien condamné en mai 2005 par le tribunal correctionnel de Paris à sept ans de prison et à une interdiction définitive du territoire français pour avoir recruté des volontaires pour l’Afghanistan et apporté un soutien logistique aux assassins du commandant Ahmed Shah Massoud, tué en 2001.

Avec AFP

Première publication : 02/04/2016

Facebook Twitter Email