Front National : Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine fêtent le 1er-Mai chacun de leur côté

Front National : Jean-Marie Le Pen et sa fille Marine fêtent le 1er-Mai chacun de leur côté

Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen ont rendu des hommages séparés à Jeanne d’Arc dimanche. Le co-fondateur exclu du FN a alerté contre la désunion devant près de 400 fidèles, alors que sa fille rassemblait 2500 invités pour un “banquet patriote”.

Fait sans précédent dans l’histoire du Front national, le patriarche exclu du FN, Jean-Marie Le Pen et sa fille, Marine Le Pen, actuelle présidente du parti d’extrême droite, ont rendu hommage séparément à la figure emblématique de Jeanne d’Arc à Paris dimanche 1er mai.

À un an de la présidentielle, la présidente du FN entendait afficher un 1er mai “apaisé”, loin de l’édition 2015 émaillée d’incidents, au cœur de la crise familiale ayant mené à l’exclusion de Jean-Marie Le Pen du parti en août. Mais son père, co-fondateur du FN, n’a pas manqué de faire entendre sa musique discordante.

Pugnace, Jean-Marie Le Pen a fustigé la “sottise suicidaire” de la stratégie de “dédiabolisation” engagée par sa fille et a prédit sa défaite “au deuxième tour de la présidentielle et peut-être même au premier” si elle persistait dans cette voie.

JM Le Pen compare son exclusion du FN à la décapitation de Louis XVI #1ermaipic.twitter.com/KNkYdd0ur0

— Elisa Bertholomey (@ebertholomey) 1 mai 2016

Marine Le Pen n’a aucunement fait allusion aux attaques de son père lors du “banquet patriote” organisé porte de la Villette pour le 1er mai, en lieu et place de son habituel défilé vers la place de l’Opéra. Toutefois ses proches ont relativisé les propos d’un “homme du passé”.

Environ 2000 personnes au banquet de Marine Le Pen #FNpic.twitter.com/paC0RL0lTY

— David Perrotin (@davidperrotin) 1 mai 2016

>> À lire sur France 24 : “Les Femen s’invitent de nouveau au banquet du FN du 1er-Mai”

Menaces d’exclusion

Avant le banquet, en fin de matinée, le Front national “officiel” s’était d’abord rassemblé autour de Marine Le Pen, place Saint-Augustin, près de Saint-Lazare, pour un discret dépôt de gerbe devant une statue de Jeanne d’Arc. Illustration des divisions internes, des cadres proches de Jean-Marie Le Pen, dont Bruno Gollnisch et Marie-Christine Arnautu, étaient absents. Ils avaient préféré le contre-rassemblement de Jean-Marie Le Pen et de ses “Comités Jeanne, Au secours !”, qui a eu lieu place des Pyramides, autour de la statue de la Pucelle d’Orléans du sculpteur Fremiet.

Pourtant, le vice-président du parti, Florian Philippot, avait menacé d’un passage devant la commission de discipline tout frontiste qui se rendrait au rassemblement de Jean-Marie Le Pen, considéré comme “hostile au Front national”. Ces “cas particuliers” seront évoqués lors du bureau politique du parti “demain” lundi, a indiqué à la presse le secrétaire national Nicolas Bay.

Jean-Marie Le Pen appelle à l’unité

Devant 400 fidèles rassemblés autour de lui dimanche, le président d’honneur exclu du FN a, quant à lui, appelé une nouvelle fois sa fille à l’unité, “condition sine qua non du succès” en 2017. “S’il y a 200 personnes, on verra que j’ai encore 200 copains. Si c’est 1 000 ou 2 000, ça deviendra un fait politique”, répétait ces derniers temps Jean-Marie Le Pen, d’après un proche.

Juché sur une estrade, l’octogénaire a estimé qu'”aucun signe n’a été émis dans le sens de la conciliation” par Marine Le Pen et pronostiqué qu’elle puisse dès lors être “battue au 2e tour et peut-être même au 1er” de la présidentielle.

La foule crie “Journalistes au poteau”, “journalistes collabos”, “PD”… #1erMaiFNpic.twitter.com/3a3F2u0KeC

— David Perrotin (@davidperrotin) 1 mai 2016

Au terme de son “banquet populaire et patriote” porte de la Villette, Marine Le Pen, qui a évité de répondre aux attaques matinale de son père, a défini devant ses 2500 convives les contours de son slogan en vue de sa campagne pour l’Elysée : “la France apaisée”, une France libérée selon elle du joug de Bruxelles et du “frein épouvantable” de l’euro.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 01/05/2016

Facebook Twitter Email