Le photographe français JR s’amuse à faire disparaître la pyramide du Louvre

Le photographe français JR s’amuse à faire disparaître la pyramide du Louvre

À l’aide d’un effet d’optique, l’artiste JR, célèbre pour ses collages géants, a réussi à faire disparaître la pyramide du Louvre sur le parvis du plus grand musée du monde.

Le Louvre comme vous ne l’avez jamais vu. À l’aide d’un savant effet d’optique, l’artiste français JR, connu pour ses portraits photographiques géants, est parvenu à faire “disparaître” la célébrissime pyramide du Louvre, sur le parvis du plus grand musée du monde. Derrière cette prouesse, une idée simple : un collage et un trompe-l’œil.

JR a collé sur l’un des pans de la pyramide d’I.M. Pei une photographie reproduisant la façade de l’aile du musée située derrière elle, donnant ainsi l’impression que l’emblème du Grand Louvre a été effacé. Pour que l’effet soit parfait, il faut contempler la pyramide depuis un point précis.

JR a fait disparaître la Pyramide du Louvre

Faire disparaître pour saluer cette oeuvre de Pei, décriée à l’époque pic.twitter.com/prAGhT0bLb

— Jérôme Coumet (@jerome_coumet) 26 mai 2016

“J’aime quand une image rentre dans notre champ de vision, surtout une image d’un endroit qui est photographié des millions de fois”, a déclaré JR lors d’un point de presse, mercredi 25 mai. “J’espère qu’il y a une image qui restera dans l’inconscient collectif, celle où la pyramide n’a plus existé”, a ajouté le photographe qui se dit “très fasciné par la magie”.

En place jusqu’au 27 juin, l’intervention de JR s’accompagne d’un programme-marathon de 24 heures à compter de samedi 28 mai. Se succèderont une masterclass, des images d’un film en cours de tournage, réalisé par Agnès Varda et JR, des tours du magicien Yann Frisch dans les salles du musée et un concert au long cours (6 heures) des musiciens Nils Frahm et Olafur Arnalds.

Revivez l’installation de JR sur la pyramide du #Louvre#JRauLouvre#JR#timelapse#mai2016https://t.co/W0itt8rDFk

— Musée du Louvre (@MuseeLouvre) 25 mai 2016

Après avoir commencé comme graffiteur – “j’étais nul”, dit-il aujourd’hui –, JR s’est converti à la photographie. Âgé de 33 ans, il est aujourd’hui un artiste coté, spécialiste des collages monumentaux déployés dans le monde entier, des favelas de Rio à Shanghai, de New York au Népal.

>> À voir sur France 24 : l’artiste JR fait entrer plus de 4 000 illustres inconnus au Panthéon

Avec AFP

Première publication : 27/05/2016

Facebook Twitter Email